m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  Collège professionnel des gériatres Français | enregistrements trouvés : 11

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Accès au texte intégral (09-03-2017)

Les médicaments à visée cardio-vasculaire, au premier rang desquels les diurétiques et les antihypertenseurs, sont parmi les principaux pourvoyeurs d’accidents iatrogènes chez le sujet âgé. Cette iatrogénie est en grande partie évitable.
1. Un monitoring laxiste des AVK est responsable d’une majoration des évènements indésirables, des hospitalisations et de la mortalité
2. Des circonstances particulières comme la prise d’autres médicaments peuvent provoquer un déséquilibre du traitement anticoagulant, en augmentant ou au contraire en diminuant son effet.
Un contrôle réguilier de l’INR est nécessaire.
Les médicaments à visée cardio-vasculaire, au premier rang desquels les diurétiques et les antihypertenseurs, sont parmi les principaux pourvoyeurs d’accidents iatrogènes chez le sujet âgé. Cette iatrogénie est en grande partie évitable.
1. Un monitoring laxiste des AVK est responsable d’une majoration des évènements indésirables, des hospitalisations et de la mortalité
2. Des circonstances ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Accès au texte intégral (09-03-2017)

Les médicaments à visée cardio-vasculaire, au premier rang desquels les diurétiques et les antihypertenseurs, sont parmi les principaux pourvoyeurs d’accidents iatrogènes chez le sujet âgé.
L’hypotension orthostatique est associée chez le sujet âgé à une surmortalité.
La recherche d’hypotension orthostatique tous les 6 mois permet de prévenir le risque iatrogène.

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Accès au texte intégral (08-03-2017)

Les médicaments à visée cardio-vasculaire, au premier rang desquels les diurétiques et les antihypertenseurs, sont parmi les principaux pourvoyeurs d’accidents iatrogènes chez le sujet âgé.
La prescription de diurétiques chez le sujet âgée fragile expose à un risque iatrogène important.
Les variations de poids à court terme sont le reflet de l’état hydrosodé du patient.

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Accès au texte intégral (08-03-2017)

Les médicaments à visée cardio-vasculaire, au premier rang desquels les diurétiques et les antihypertenseurs, sont parmi les principaux pourvoyeurs d’accidents iatrogènes chez le sujet âgé.
La coprescription d’un diurétique de l’anse et d’un diurétique thiazidique et apparenté peut être indiquée mais augmente le riques d’hypokaliémie.
La coprescription d’un diurétique antialdostérone et d’un antihypertensur inhibiteur du système rénine angiotensine (SRA) peut être indiquée mais augmente le risque d’hyperkaliémie.
Le contrôle régulier de l’état d’hydratation du patient, de la natrémie, de la kaliémie et de la fonction rénale est nécessaire pour prévenir les troubles hydroélectrolytiques et le risque d’insuffisance rénale fonctionnelle.
La réalisation d’un bilan électrolytique lors du renouvellement trimestriel de l’ordonnance permet de réévaluer la balance bénéfice/risque des traitements.
Les médicaments à visée cardio-vasculaire, au premier rang desquels les diurétiques et les antihypertenseurs, sont parmi les principaux pourvoyeurs d’accidents iatrogènes chez le sujet âgé.
La coprescription d’un diurétique de l’anse et d’un diurétique thiazidique et apparenté peut être indiquée mais augmente le riques d’hypokaliémie.
La coprescription d’un diurétique antialdostérone et d’un ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Accès au texte intégral (08-03-2017)

Les médicaments à visée cardio-vasculaire, au premier rang desquels les diurétiques et les antihypertenseurs, sont parmi les principaux pourvoyeurs d’accidents iatrogènes chez le sujet âgé.
En France, environ 8% des personnes âgées de plus de 65 ans sont exposées à 4 antihypertenseurs ou plus, 9% pour les plus de 85 ans.
La prescription de plus de 4 médicaments antihypertenseurs chez le sujet âgé fragile expose à un risque iatrogène important.
Certaines hypertensions sévères ou situations cliniques complexes justifient parfois la coprescription de 3 ou 4 antihypertenseurs.
Le contrôle régulier de l’état d’hydratation du patient, de la natrémie, de la kaliémie et de la fonction rénale est nécessaire.
Les médicaments à visée cardio-vasculaire, au premier rang desquels les diurétiques et les antihypertenseurs, sont parmi les principaux pourvoyeurs d’accidents iatrogènes chez le sujet âgé.
En France, environ 8% des personnes âgées de plus de 65 ans sont exposées à 4 antihypertenseurs ou plus, 9% pour les plus de 85 ans.
La prescription de plus de 4 médicaments antihypertenseurs chez le sujet âgé ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Accès au texte intégral (08-03-2017)

Les médicaments à visée cardio-vasculaire, au premier rang desquels les diurétiques et les antihypertenseurs, sont parmi les principaux pourvoyeurs d’accidents iatrogènes chez le sujet âgé.
En France, environ 6,5% des personnes âgées de plus de 65 ans sont exposées à 2 diurétiques ou plus, 9% pour les plus de 85 ans.
La prescription de plus de deux diurétiques chez le sujet âgé fragile expose à un risque iatrogène important.
Les indications de 2 ou plus diurétiques sont limitées.
Le contrôle régulier de l’état d’hydratation du patient, de la natrémie, de la kaliémie et de la fonction rénale est nécessaire.
Les médicaments à visée cardio-vasculaire, au premier rang desquels les diurétiques et les antihypertenseurs, sont parmi les principaux pourvoyeurs d’accidents iatrogènes chez le sujet âgé.
En France, environ 6,5% des personnes âgées de plus de 65 ans sont exposées à 2 diurétiques ou plus, 9% pour les plus de 85 ans.
La prescription de plus de deux diurétiques chez le sujet âgé fragile expose à ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Accès au texte intégral (07-03-2017)

Les psychotropes sont trop prescrits chez le sujet âgé, avec des conséquences délétères aujourd’hui établies, et ce d’autant que la prescription court sur de longues périodes.
Les psychotropes exposent les sujets âgés à un sur-risque majeur de chute, notamment les neuroleptiques, benzodiazépines, antidépresseurs imipraminiques et inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.
La prise de psychotropes majore le risque de chute [18] et multiplie par deux le risque de fracture du col.
La recherche facteurs de risques de chutes est indispensable avant d’introduire tout psychotrope ainsi que la recherche systématique et régulière de la survenue de chutes chez le sujet âgé sous psychotropes.
Les psychotropes sont trop prescrits chez le sujet âgé, avec des conséquences délétères aujourd’hui établies, et ce d’autant que la prescription court sur de longues périodes.
Les psychotropes exposent les sujets âgés à un sur-risque majeur de chute, notamment les neuroleptiques, benzodiazépines, antidépresseurs imipraminiques et inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.
La prise de ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Accès au texte intégral (07-03-2017)

Une prescription peut être considérée comme inappropriée du fait de sa durée.
Les psychotropes sont trop prescrits chez le sujet âgé, avec des conséquences délétères aujourd’hui établies, et ce d’autant que la prescription court sur de longues périodes.
La connaissance de la date d’introduction de tout psychotrope est indispensable à un suivi rigoureux de ces prescriptions comportant l’évaluation de la balance bénéfice/risque des psychotropes.
Il est nécessaire de déterminer dès l’initiation d’un traitement sa durée potentielle, tout particulièrement pour les psychotropes.
Une prescription peut être considérée comme inappropriée du fait de sa durée.
Les psychotropes sont trop prescrits chez le sujet âgé, avec des conséquences délétères aujourd’hui établies, et ce d’autant que la prescription court sur de longues périodes.
La connaissance de la date d’introduction de tout psychotrope est indispensable à un suivi rigoureux de ces prescriptions comportant l...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Accès au texte intégral (07-03-2017)

Les benzodiazépines à demi-vie longue (seuil généralement admis > 20h) sont considérées comme inappropriées chez les sujets âgés, du fait d’un sur-risque iatrogénique.
La révision des prescriptions des BZD à demi vie longue doit en premier lieu conduire à réinterroger les diagnostics à l’origine de la prescription et étudier l’ensemble des alternatives non médicamenteuses.

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Accès au texte intégral (07-03-2017)

Les psychotropes figurent parmi les médicaments fréquemment en cause dans les effets indésirables chez le sujet âgé. Les effets indésirables médicamenteux seraient responsables, directement ou pour partie de près de 20% des hospitalisations du sujet âgé. Cette iatrogénie est majoritairement imputable aux médicaments cardio-vasculaires et aux psychotropes.
Les co-prescriptions de 3 ou plus psychotropes, rarement indiquées, sont extrêmement fréquentes et concernent en France plus d’un demi-million de personnes âgées. Dans une étude prospective française menée dans un court séjour gériatrique, 66% des patients avaient à l’admission au moins un médicament inapproprié, les plus représentés étant notamment les benzodiazépines à demi-vie longue, les antidépresseurs atropiniques, et l’utilisation de deux, ou plus, psychotropes de la même classe.
La révision des coprescriptions de 3 ou plus psychotropes permet de réinterroger les diagnostics initialement à l’origine des prescriptions et d’arrêter éventuellement les prescriptions non appropriées. Les prescriptions jugées nécessaires doivent être argumentées au regard d’une évaluation de la balance bénéfice/risque prenant en compte les connaissances récentes sur les effets délétères des psychotropes, en particulier chez le sujet âgé.
Les psychotropes figurent parmi les médicaments fréquemment en cause dans les effets indésirables chez le sujet âgé. Les effets indésirables médicamenteux seraient responsables, directement ou pour partie de près de 20% des hospitalisations du sujet âgé. Cette iatrogénie est majoritairement imputable aux médicaments cardio-vasculaires et aux psychotropes.
Les co-prescriptions de 3 ou plus ...

... Lire [+]